Bien choisir ses poules, comment le faire ?

poules

Pour un poulailler et dans sa mise en oeuvre, il convient de savoir bien choisir ses poules. Avant de choisir ses poules, il faut tout d’abord déterminer les objectifs du poulailler.

Poules pondeuses, couveuses, d’ornement ou à chair, il convient de savoir différencier les races et savoir ce qu’on attend de ses futures poules. Selon les souhaits et les attentes, il sera possible ensuite de mieux sélectionner les poules parmi les espèces proposées sur le marché. Voici quelques conseils …

Poules pondeuses et poules couveuses

Si vous souhaitez profiter de bons œufs frais tous les matins, les poules pondeuses seront privilégiées. Une poule pond dès l’âge entre 5 et 6 mois et ce, jusqu’à 3 ans, passé ce laps de temps, la poule pondra de moins en moins jusqu’à l’âge de 8 ans.

C’est ainsi, entre 150 à 250 œufs par an, que vont pondre les poules pondeuses.

Le poulailler compte un pondoir généralement à l’abri de la lumière et disposé au calme. Les poules pondent plus au printemps et durant l’été, ensuite, elles sont un peu moins productives. Vous pouvez toutefois booster la ponte en hiver en prévoyant un petit chauffage pour le poulailler et nourrir vos poules avec des soupes tièdes d’eau, légumes et mie de pain. Pour plus d’infos sur les poulaillers, leur entretien, leur construction, nous vous conseillons de voutrre sur ce site dédié aux poulaillers.

Pour de bonnes poules pondeuses, vous pouvez sélectionner la poule rousse ou la poule de Vorwerk, deux espèces qui conviennent bien pour le démarrage d’un poulailler. Vous pouvez choisir aussi la poule géline de Touraine ou la poule gâtinaise qui pondent un peu plus en hiver, cependant, la Géline est moins sociable que ses consœurs.
Pour ce qui concerne les poules couveuses, on distingue deux types de races, les grandes races et les races naines.
Il faut savoir qu’une poule naine ne couvera pas les oeufs d’une poule de grande race, alors que l’inverse est tout à fait possible. Il faudra adapter votre poulailler selon la race que vous choisirez.

poules-poulailler

La poule Sussex de grande race est une bonne mère donc une bonne couveuse mais aussi excellente pondeuse. La poule-Soie est un bon choix pour la race naine, elle est belle et est une bonne couveuse et pondeuse.

Poules d’ornement et poules à chair

Les poules d’ornement offrent tout d’abord de belles poules au beau plumage, elles sont généralement petites et plutôt sociables. Elles apprécient notamment la compagnie des enfants et seront parfaites pour embellir votre jardin.

C’est donc l’aspect esthétique qui compte le plus dans un tel choix.

La productivité passe au second plan, ceci dit, certaines races de poules d’ornement sont de bonnes pondeuses et couveuses. Les poules d’ornement participent beaucoup à des concours. Parmi ces poules on retrouve les grandes races et les poules naines, certaines races restent cependant assez rares à trouver.

Pour les poules à chair, on disait précédemment qu’au bout de trois ans une poule est moins productive, ainsi, la poule à chair permet d’être cuisinée quand elle devient trop âgée.

Pour ce faire, la poule de Marans est un excellent compromis entre bonne poule pondeuse, bonne couveuse et à la chair délicieuse, de même la poule gasconne. La poule Wyandotte offre tous les atouts : pondeuse, couveuse, poule de chair et poule d’ornement.

poussins

A vous de faire ainsi la meilleure sélection, certaines races sont plus sociables que d’autres, certaines prennent plus de place, certaines vous proposent toutes les solutions …

Selon vos propres objectifs, selon vos attentes, vous pouvez désormais faire un choix plus réfléchi.

C’est parti et, après votre poulailler, place maintenant à vos poules !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.