Combien coûte les services d’un plombier professionnel ?

Share:

La plomberie est un élément essentiel pour un logement confortable. Au moindre problème, c’est tout le bien-être de la famille qui en pâtit. Quoi de plus désagréable en effet que des robinets qui fuient, des toilettes bouchées, ou pires, une fuite de gaz ?

Dans tous les cas, l’intervention d’un plombier est de mise. En tant que professionnel, ce dernier présente toutes les compétences et le savoir-faire nécessaires pour tout régler correctement. Mais combien faudra-t-il débourser pour l’intervention d’un bon plombier ? Les réponses dans notre billet.

Les prix varient en fonction de plusieurs facteurs

Avant tout, il faut savoir qu’il n’existe pas vraiment de réglementation pour ce qui est des prix pratiqués par les plombiers. Ces derniers sont en effet libres d’appliquer les tarifs qu’ils souhaitent.

À noter cependant que les prix varient généralement en fonction du type de travaux à effectuer (dépannage, installation, entretien…) et de la nature des prestations. Mais aussi de la distance que le plombier devra parcourir pour arriver au domicile du client.

Précisons en effet que les frais de déplacement sont inclus dans le montant total de la facture, ainsi que le coût de la main d’œuvre et le prix du matériel. Il est également à rappeler que les prix sont fixés à l’heure et au forfait.

Moyenne des tarifs à l’heure et au forfait

Bien que la fixation des prix soit libre pour chaque plombier, les tarifs d’un professionnel varient généralement entre 40 et 70 € de l’heure. Comme il a été dit plus tôt, les coûts d’intervention dépendent de plusieurs facteurs : le type d’intervention et la nature de prestation, entres autres, mais aussi les horaires d’intervention et les pièces utilisées.

Il faut en effet savoir qu’un plombier classique prend une marge de 10 à 30 % sur les pièces fournies, tandis qu’un plombier-chauffagiste facturera les pièces 30 à 40 % plus chères que le prix public. Les prix à l’heure varient également selon le jour d’intervention. Ils sont ainsi majorés de 20 à 50 % les week-ends et jours fériés, ainsi que la nuit. Dernière précision, les tarifs à l’heure sont généralement très élevés en région parisienne.

Pour ce qui est des tarifs forfaitaires, le montant reste inchangé, quel que soit le temps de réparation. À noter que les plombiers ne proposent généralement cette option que pour les interventions les plus courantes. Voici une liste des prix approximatifs pratiqués par les professionnels :

  • remplacement d’un robinet ou d’une pièce de robinetterie : entre 80 et 150 €
  • remplacement de sanitaires : entre 60 et 150 €
  • remplacement d’une chasse d’eau : entre 60 et 160 €
  • changement d’une pièce cassée ou usée : entre 60 et 100 €
  • remplacement d’un chauffe-eau : entre 150 et 400 €

Conseils pour engager un professionnel à bon prix

Il faut commencer par faire établir des devis par plusieurs plombiers différents. Il s’agit d’une option 100 % gratuite et sans engagement. C’est également un moyen pratique d’avoir un aperçu des tarifs d’intervention proposés, mais surtout de comparer les offres et faire jouer la concurrence.

Il faut cependant faire attention à ne pas se laisser tenter par des prix d’intervention trop bas. Cela peut en effet cacher des pièges, tels que l’utilisation de pièces et matériels de mauvaise qualité par exemple ou un travail bâclé avec le risque de retrouver la salle de bain en chantier après l’intervention.

Une fois le professionnel choisi et les travaux effectués, il ne faut pas oublier de réclamer la facture. Nous tenons quand même à remarquer que si le montant d’intervention dépasse 15,24 €, le plombier est obligé d’en remettre une à son client. La facture comprend tous les détails concernant les travaux réalisés. Le prestataire y fait mention de toutes les pièces remplacées, ainsi que de leur nombre et du prix unitaire hors taxes. Il y précise également le nombre d’heures de travail effectuées ainsi que les éventuels frais de déplacement. La facture permet surtout de contrôler que le montant final n’a pas dépassé celui mentionné dans le devis accepté.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *