Les différents livrets d’épargne, guide pour bien choisir

Share:

Vous comptez ouvrir un compte épargne pour y déposer vos économies et assurer ainsi votre futur ou celui de vos enfants ? Avant de vous lancer, pensez à bien choisir votre livret : réglementé ou non réglementé, tout dépend de vos besoins et de vos attentes. Consultez notre petit guide pour vous aider dans votre choix.

Livret d’épargne, pourquoi faire et avantages

analyse-concurrence-top10-google-300x292-300x292Le livret d’épargne est un compte que l’on ouvre auprès d’une banque ou un organisme financier afin d’y placer ses économies. Vous pourrez alors y faire fructifier votre argent en toute confiance. Sachez en effet que placer sur un compte épargne, votre argent vous rapportera des intérêts. A noter cependant que les taux d’intérêt varient en fonction du type de livret pour lequel vous optez.

Bref, le livret d’épargne sert donc à mettre de l’argent de côté, plus précisément les économies que l’on souhaite faire fructifier afin d’assurer ses vieux jours. Vous pourrez en ouvrir un aussi bien auprès d’une banque physique qu’en ligne.

A noter que la 2ème option est nettement plus avantageuse : l’ouverture de votre compte se fera entièrement en ligne, et le tout à un tarif très compétitif ! Sinon, sachez que vous pouvez retirer de l’argent à tout moment sur votre compte épargne, et vous pouvez d’ailleurs le faire 24h/24 et 7j/7 à partir de votre carte bancaire.

Focus sur les différents livrets d’épargne

On distingue de 2 types de livrets d’épargne : les livrets réglementés qui sont réglementés par l’Etat (fonctionnement et rémunération) et dont les intérêts qu’ils rapportent chaque année sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux. Et les livrets non réglementés ou livrets bancaires (livrets B) qui sont imposables et soumis aux cotisations sociales. Leurs taux de rémunération ainsi que les plafonds sont librement fixés par les établissements bancaires. Parmi les livrets et comptes épargne les plus connus, on peu citer :

livret_jeune

  • Le livret A : livret réglementé le plus vieux et le plus basique. Tout le monde peut en ouvrir un, peu importe son âge ou son revenu. Le problème c’est son taux qui ne cesse de baisser (0,75 % depuis août 2016).
  • Le livret de développement durable (ex CODEVI) : livret réglementé ouvert à tous les résidents en France. Exonéré d’impôt, son taux est de 0,75 % depuis début février 2016.
  • Le livret d’épargne populaire (LEP) : livret réglementé uniquement réservé aux résidents français dont l’impôt sur le revenu est inférieur à 769 €. Rémunéré à 2,25 %, son seuil de dépôt est compris entre 30 et 7 700 €.
  • Le livret jeune : livret réglementé uniquement réservé aux jeunes âgés entre 12 à 25 ans. Son taux varie selon les banques, mais ne doit toutefois pas être inférieur à celui du livret A.
  • Le livret B : livret non réglementé dont la rémunération est librement fixée par les banques.
  • Le Super Livret ou livret + : livret non réglementé dont les taux d’intérêt proposés sont plus élevés que celui du livret A, notamment en période promotionnelle. A noter cependant que l’intérêt perçu est imposable et également soumis aux prélèvements sociaux.

Comment choisir ? Zoom sur les éléments clés

Pour profiter de tous les avantages du livret d’épargne, il est important de bien le choisir. Pour ce faire, il faut tenir compte des éléments suivants :

argent-business-unkel

 

  • La fiscalité qui permet d’évaluer le rendement effectif du livret.
  • La souplesse ou les contraintes : plafonds, conditions d’ouverture ou d’utilisation…
  • Le rendement ou la rémunération rapportée par le livret.
  • L’utilisation destinée aux économies placées sur le compte : retraite, achat immobilier, vacances, création d’entreprise…

Et sans oublier de bien choisir la banque dans laquelle vous comptez ouvrir votre livret d’épargne. Pensez à bien étudier les conditions de souscription : taux de rémunération, plafond et montant minimum des dépôts, diverses offres promotionnelles (prime ou taux boosté), niveau des frais… Et si vous avez encore des doutes, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *