Le guide pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger

Share:

Vacances, déménagement, séjours réguliers, création d’entreprise… des projets futurs nécessitent l’ouverture d’un compte en banque à l’étranger ? Dans ce cas, suivez notre guide pour bien comprendre la procédure à suivre. Et donc pour que les démarches soient vraiment simples et sans mauvaises surprises. Détails.

Pourquoi ouvrir un compte en banque dans un autre pays ?

Du point de vue économique, un compte bancaire à l’étranger ne vous rapportera pas grand-chose. À moins que vous ne comptiez créer une entreprise et investir dans ce pays ou bien vous installer partiellement dans le pays où se trouve la banque. Ainsi, les véritables intérêts sont surtout d’ordre pratique.

Cette solution est notamment très avantageuse pour les personnes qui séjournent régulièrement dans le pays en question, que ce soit pour les vacances ou activités professionnelles. Elle permet en effet de s’affranchir des frais de retrait liés à la carte bleue.

L’ouverture d’un compte à l’étranger offre également l’avantage de bénéficier des garanties offertes par le pays choisi, surtout en cas de faillite de la banque. Par exemple en France, l’argent de l’assurance-vie rentre dans le bilan de la compagnie d’assurance.

Ainsi, si jamais cette dernière venait à faire faillite, l’assuré aussi perdra tout ! Résultat, les particuliers préfèrent ouvrir un compte en Suisse ou au Luxembourg où ce n’est pas le cas. Si vous êtes tenté de faire pareil, n’oubliez surtout pas de le déclarer pour que votre démarche soit totalement légale.

Quelles sont les démarches pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger ?

A priori, les formalités varient en fonction du pays où vous souhaitez ouvrir un compte bancaire. Dans le cas où il s’agit d’un pays membre de l’Union Européenne, sachez que vous ne pourrez pas ouvrir un compte anonyme : il vous faudra fournir au minimum une pièce d’identité (CIN ou passeport) ainsi qu’une attestation de domicile.

A noter que si vous ouvrez un compte dans une banque classique, il vous faudra vous déplacer jusqu’à l’agence pour finaliser les démarches, donc vous rendre dans le pays choisi.

Si vous n’en avez pas les moyens ou tout simplement pas l’envie, il est possible d’opter pour une banque en ligne. Veillez simplement à bien choisir votre nouvel établissement bancaire. Sachez que les documents à fournir (pièce d’identité + attestation de domicile) seront à envoyer par voie postale.

Une fois cela fait, c’est également de cette manière que la banque vous fera parvenir votre convention ou contrat d’ouverture de compte. Il vous suffira d’y apposer votre signature puis de renvoyer le tout à votre nouveau partenaire financier. Ce dernier vous fera ensuite parvenir par courrier recommandé vos codes d’accès en ligne, votre carte bleue, ainsi que votre code de carte bleue.

Zoom sur quelques points importants qu’il vous faut absolument connaitre

Il faut faire attention, car les formalités ne sont pas les mêmes pour tous les pays. Au Royaume-Uni, par exemple, seuls les résidents sont autorisés à ouvrir un compte dans une banque nationale. Alors qu’en Suisse ou au Luxembourg, les étrangers non-résidents peuvent le faire sans aucun problème.

Si les procédures vous paraissent trop compliquées, sachez que votre banque française peut vous aider. Surtout si elle dispose d’une filiale dans le pays de votre choix ! Elle pourra en effet servir d’intermédiaire, ce qui ne manquera pas de faciliter l’ouverture de votre nouveau compte.

N’oubliez surtout pas de déclarer votre démarche aux fiscs (le formulaire est à télécharher ici) et à la Banque de France. Sachez en effet que dans le cas contraire, votre action sera considérée comme illégale, et donc passible de punition sévère de la part des autorités.

Concernant les frais à payer, certains établissements bancaires proposent de prendre en main toutes les démarches d’ouverture du compte, en contrepartie d’une commission qui peut atteindre les 600 euros. D’autres vont jusqu’à exiger un dépôt minimum de 17 000 €, ainsi que 900 € de commission pour conserver le compte et s’en charger.

L’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger n’est donc pas donnée. D’où l’importance de prendre le temps de bien se renseigner, puis de bien choisir sa banque, et réunir à l’avance les documents nécessaires pour ouvrir le compte.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *