Trottinette électrique : qu’en dit le Code de la route ?

reglementation trottinette electrique

Les trottinettes électriques sont des véhicules dont l’avantage n’est plus à démontrer. Ce sont des appareils que bon nombre de citoyens achètent pour se faire plaisir. Vu qu’elles sont de plus en plus nombreuses dans la circulation, le gouvernement a décidé d’encadrer leur usage à travers certaines dispositions. Que faut-il donc retenir des limites fixées par la loi ?

L’usage à deux des trottinettes électriques désormais interdit

Il n’est pas rare de croiser des utilisateurs de ce véhicule qui n’hésitent pas à courir de grands risques en se déplaçant à deux. À vive allure sur le béton des villes, on les voit collés l’un à l’autre sur leur appareil pour une destination donnée.

On faisait surtout ce constat, parce que le Code de la route n’avait pas prévu des dispositions dans ce cadre. À cet effet, cette loi a été renforcée par le gouvernement à travers l’insertion de nouvelles règles d’interdictions concernant la circulation des trottinettes électriques. Elles sont entrées en vigueur dès la rentrée 2019 et sont désormais appliquées afin d’assurer la protection des usagers de la route.

Au nombre de ces règles, se trouve, bien évidemment, l’interdiction de conduire à deux sur une trottinette électrique. C’est un acte qui est considéré comme risqué. En effet, ces véhicules sont destinés à être utilisés personnellement et non par groupe de deux.

Autres interdictions du Code de la route

location-trottinette electrique

L’usage à deux des trottinettes n’est pas le seul acte incriminé par la loi. Plusieurs autres interdictions sont établies afin d’encadrer la circulation de ces engins.

Pour commencer, le point essentiel dont il faut d’abord parler est la vitesse du véhicule. En effet, il n’est pas rare de rencontrer des trottinettes électriques qui sont dotées d’une accélération étonnante.

On en distingue qui peuvent aller jusqu’à 30 km/h. Pour les utilisateurs, il s’agit d’une partie de plaisir, mais qui est considéré comme dangereux d’après la loi. Raison pour laquelle le Code de la route a désormais interdit la circulation de toute trottinette débridée.

Pour être plus précis, tout utilisateur de trottinette électrique qui dépassera une vitesse de 25 km/h sera en infraction d’après la réglementation. Il en est ainsi, car les accidents de circulation à forte accélération sont beaucoup plus dangereux.

Par ailleurs, il est désormais interdit à tout enfant, ayant moins de 8 ans, de conduire une trottinette électrique. Dans le cas contraire, ce dernier sera considéré comme hors-la-loi.

Par contre, les enfants qui ont moins de 12 ans sont autorisés à se servir de cet engin. Cependant, ils se doivent de respecter une seule condition. Avant de conduire une trottinette électrique, ils ont l’obligation de porter un casque au risque de se faire arrêter.

Il est également interdit à tout utilisateur de trottinette électrique de s’équiper de casque audio ou d’écouteurs lors de la conduite. Cet acte conduit aussi à une arrestation.

Pour finir, la loi réaffirme son interdiction de circuler sur les trottoirs. De ce fait, aucun conducteur de trottinette électrique, grand ou petit, n’a l’autorisation à rouler sur cette partie de la route.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.