La méditation transcendantale pour lutter contre le stress post-traumatique

La méditation est une pratique millénaire qui apporte paix et tranquillité à son pratiquant. Suite aux témoignages des adeptes, plusieurs études ont été effectuées afin de vérifier les effets bénéfiques de cette pratique sur le corps et l’esprit.

Une nouvelle étude internationale publiée dans la revue Psychological Reports, a été effectuée par la collaboration de l’Institut Maharishi à Fairfield (Iowa) et de l’Université de Johannesburg (Afrique du Sud). Les résultats se sont avérés favorables pour les personnes souffrant de stress post-traumatique.

Les symptômes de l’ESPT ?

Les symptômes de l’ESPT

L’état de stress post-traumatique est une maladie chronique qui touche de plus en plus de gens dans le monde. Il se manifeste chez les individus qui sont soumis à une situation physique et psychologique menaçante ou traumatisante. Cette menace peut, aussi bien, être à l’endroit de l’entourage et des proches.

Au début de l’expérience, les étudiants ont montré les symptômes suivants : cauchemars et flash-back d’événements traumatisants, anxiété, peurs et excès de vigilance. Des troubles comportementaux, sauts d’humeurs et violences ont également été signalés chez ces personnes victimes de stress post-traumatique.

Cette maladie peut persister pendant des années si elle n’est pas traitée convenablement. Aussi, un des chercheurs à l’Institut Maharishi de fairfield, Michael Dillbeck, a affirmé que ” pour devenir des étudiants qui réussissent et des membres productifs de la société, ils ont absolument besoin d’aide pour faire face aux symptômes du syndrome de stress post-traumatique “. Dans ce cas, ces chercheurs voient dans la méditation transcendantale, une solution miracle et efficace sur le long terme.

Une étude inédite

’état de stress post-traumatique

Cette étude pour lutter contre l’état de stress post-traumatique (ESPT) a été portée sur 34 étudiants de l’Institut Maharishi et de l’Université de Johannesburg. Ces sujets ont été diagnostiqués positifs à l’état de stress post-traumatique et de dépression. 34 autres étudiants ayant les mêmes symptômes, mais qui n’ont pas reçu de traitement, ont également été recrutés pour faire office de comparaison.

En pratiquant la méditation transcendantale pendant une période déterminée, les chercheurs ont remarqué une nette amélioration des symptômes. Cette forme de méditation est issue de la tradition védique de l’Inde. Le principe consiste à chanter des mantras et se concentrer pour atteindre la zénitude. Un outil d’auto-évaluation, appelé PCL-5C, a été utilisé afin de diagnostiquer l’ESPT.

Au début de l’expérience, tous les sujets ont obtenu un score de 44 ou plus, ce qui est un signe potentiel de stress post-traumatique. Pendant trois mois et demi, les étudiants qui se sont adonnés à la méditation transcendantale ont vu leur score de PLC-5C descendre à moins de 34. Ce résultat étonnant indique la disparition totale des symptômes de stress post-traumatique. D’un autre côté, le groupe témoin, dépourvu de traitement, n’a pas manifesté la moindre évolution.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.