Focus sur le métier de copywriter

Le métier de copywriter

Au nombre des métiers du numérique en plein essor, nous avons celui du copywriting. Vous en avez eu quelques échos et nourrissez l’envie d’en apprendre davantage ? Découvrez l’essentiel sur le métier de copywriter dans cet article.

Qu’est-ce que le copywriting ?

Le copywriting appartient à la grande famille des métiers qui tournent autour de la rédaction et de la production de contenus originaux. Outil au service du marketing, son objectif affiché est de convaincre par les mots. A la différence de la rédaction web, le copywriting ne passe pas essentiellement par des articles de blog. Il matérialise l’appel à l’action au travers de divers autres moyens tels que :

  • les affiches publicitaires ;
  • les pages de ventes ;
  • les productions audiovisuelles, etc.

Que ce soit pour effectuer un achat, prendre part à un événement ou pencher en faveur d’une quelconque idée, le copywriting a pour dessein d’amener une personne d’un point A à un point B. Il s’inscrit dans l’aboutissement du parcours client. Pour faire simple, il s’agit de convertir un prospect en client. L’objectif est clair, immédiat et direct. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article qui répond à la question : qu’est-ce qu’un copywriter ?

Que fait le copywriter ?

Le copywriter est un professionnel qui produit du contenu pour vendre. Son rôle est de trouver les mots qu’il faut pour déclencher une action, vendre une idée ou un produit. Il intervient au profit des marques, des entreprises et des clients en tout genre. On le retrouve dans la rédaction :

  • des fiches produits ;
  • des emails marketing ;
  • des articles de blog promotionnels ;
  • des pages de ventes, entre autres canaux marketing.

Afin de concevoir des contenus qui ont de l’impact, il est essentiel pour le copywriter de cerner les besoins de la cible dans leurs détails les plus poussés. En effet, ce n’est qu’en comprenant au mieux les problèmes des prospects qu’il devient possible d’y apporter des réponses convaincantes.

Le métier de copywriter l’amène notamment à mener une analyse des besoins de la cible, faire une étude de la concurrence et proposer des stratégies marketing. Il peut ensuite définir les arguments de vente et mener des campagnes marketing.

Le cahier de charges du copywriter n’est convenablement rempli qu’à condition que ses textes permettent d’améliorer le taux de conversion des leads.

Quel est le profil professionnel du copywriter ?

Il n’existe pas de profil type pour le métier de copywriter. En effet, de même qu’avec plusieurs autres métiers du numérique, l’accent y est mis sur les compétences, plutôt que sur d’éventuelles qualifications. En revanche, certaines qualifications peuvent fortement aider, notamment dans les domaines du journalisme et du marketing.

En termes de compétences, il est essentiel pour le copywriter d’être capable de :

  • produire des textes exempts d’erreurs, c’est-à-dire corrects en ce qui concerne la grammaire et l’orthographe ;
  • persuader les personnes ;
  • vendre n’importe quoi, etc.

En ce qui concerne les qualités que devrait posséder un copywriter, elles s’identifient notamment à la curiosité, à l’analyse et à la créativité.

Le copywriting est un métier centré sur le résultat. À ce titre, il exige des professionnels une capacité d’adaptation poussée, indispensable pour améliorer en permanence leurs prestations.

Comment devenir copywriter ?

Pour commencer, il faut noter qu’il n’existe pas d’études particulières pour devenir copywriter. Les principales exigences du cahier des charges du copywriter tournent majoritairement autour de compétences transversales. En conséquence, il est possible pour n’importe qui de devenir copywriter, indépendamment de son parcours initial. C’est en l’occurrence la raison pour laquelle il est facile de se former ou de se reconvertir au métier de copywriter.

En revanche, il existe quelques parcours susceptibles d’apporter un outillage intéressant lorsqu’on exerce le métier de copywriter. Le marketing, la psychologie, la communication, le journalisme ou même le commerce sont des domaines qui peuvent à cet effet se révéler utiles. Étroitement au copywriting, certaines formations professionnelles sont accessibles en ligne. Il s’agit particulièrement de formations ou de bootcamps proposés par des copywriters professionnels. Ce sont elles qui vous permettent de vous familiariser de façon spécifique avec les notions du copywriting, dont les méthodes et techniques utilisées.

Il convient de noter que ces notions peuvent s’apprendre sur le tas, aussi bien en autodidaxie qu’avec l’expérience. Toutefois, les certificats qui sanctionnent certaines de ces formations représentent un atout, surtout pour vous faire embaucher en CDD ou en CDI dans une entreprise.

Combien est payé un copywriter ?

Le métier de copywriter peut s’exercer de deux façons notamment : soit en évoluant en entreprise, soit en évoluant en freelance. Dans le premier cas, il existe un salaire moyen. Il tourne autour de 1 000 à 2 000 euros par mois pour le copywriter débutant. Un copywriter expérimenté peut gagner jusqu’à 5 000 euros par mois, voire plus dans certaines conditions.

Dans le second cas, c’est-à-dire en freelance, la tarification peut se faire à la mission ou à la durée. Quoi qu’il en soit, un copywriter freelance est capable de se faire aussi bien des centaines que des milliers d’euros le mois. Certains copywriters freelances gagnent plus de 5 000 euros par mois. La rémunération est fortement corrélée à l’expérience dans ce cas.

Les autres facteurs qui influencent le salaire d’un copywriter en dehors de l’expérience sont, entre autres, les difficultés des missions et leurs rentabilités.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.