Entretenir et nettoyer sa chaudière à fioul, comment procéder ?

Quand on parle d’une installation de chaudière fioul, il ne s’agit pas uniquement de la chaudière en elle-même, mais également de plusieurs autres éléments tels que : la cuve à fioul, le corps de chauffe et du foyer, l’accroche-flamme, etc. entretenir sa chaudière fioul revient donc à nettoyer et préservé la durabilité de tous ces éléments. En lisant les informations ci-dessous, vous saurez davantage sur quand et comment entretenir sa chaudière à fioul.

L’entretien d’une chaudière à fioul : pourquoi et quand ?

Entretenir sa chaudière à fioul ne sert pas uniquement à assurer le bon fonctionnement de son installation, mais ces vérifications et nettoyages sont également essentiels pour réaliser des économies d’énergie et assurer sa propre sécurité. Selon le décret 2009-649 du 9 juin 2009, toutes les chaudières qui ont un niveau de puissance comprise entre 4 et 400 kilowatts doivent obligatoirement être entretenus chaque année. Cet entretien annuel obligatoirement est aussi valable pour les chaudières à gaz, les chaudières à carburant.


En effet, le fait d’entretenir votre chaudière à fioul vous permet de préserver votre état de santé quotidien, et ce en gardant un œil sur les émissions de gaz. Un entretien périodique de votre chaudière permet d’optimiser le rendement de l’installation de chauffage, de déterminer ses performances énergétiques, et d’assurer la durabilité de l’ensemble de l’installation. Il permet également de prévenir contre tous risques de dysfonctionnement, de pannes, et surtout contre d’éventuels accidents. Cet entretien est soumis à plusieurs règles et normes, notamment le ramonage du conduit de cheminée, le pompage de fioul dans sa cuve, etc.

Entretenir sa chaudière à fioul en 8 étapes

Une installation de chaudière fioul comprend plusieurs éléments comme : la citerne à fioul dont le prix cuve fioul est non négligeable, le brûleur dont le manque de nettoyage entraine un dysfonctionnement du système de chauffage, les filtres, et bien d’autres éléments. C’est à cause de ces multiples éléments indispensables que l’entretien et le nettoyage d’une chaudière fioul sont généralement laissés au soin d’un expert dans le domaine. Ce dernier pour mener à bien ses tâches doit souvent suivre les étapes suivantes :

Nettoyer le corps de chauffe

Généralement, la chaudière à fioul dégage une grande quantité de résidus. Ainsi, le professionnel commence l’entretien par le nettoyage du corps de chauffe et du foyer. Pour ce faire, il commence d’abord par retirer les éléments constitutifs de votre chaudière comme : le brûleur, la trappe, la plaque d’isolation et la porte d’accès au foyer.
Après cela, il procédera à l’inspection et le nettoyage de l’intérieur de votre installation, mais en quoi faisant ? Muni de brosses métalliques de ramonage, souvent en forme de sphère et manœuvrée à l’aide d’une tige métallique, l’expert va gratter les détritus de suie déposés par les fumées dans le corps du chauffage, et ensuite les faire disparaitre à l’aide d’un aspirateur professionnel.

Récurer le brûleur

Dans une installation de chaudière fioul, le brûleur favorise la combustion du fioul, ce qui fait de lui l’un des éléments les plus importants qui doivent occuper toute votre attention lors de l’opération d’entretien. Durant cette étape, le professionnel doit donc nettoyer le brûleur. Pour ce faire, il doit d’abord commencer à inspecter le brûleur notamment : le contrôler, voir s’il est en bon état, l’examiner et regarder s’il ne présente pas de fuite. Après cela, il procédera à la vérification de la pompe à fioul et des électrodes. Et pour finir, il effectuera le nettoyage proprement dit du brûleur.

Vérifier le gicleur à fioul

Tout comme le brûleur, le gicleur à fioul est une pièce très importante de l’installation. Il permet l’approvisionnement en combustible. Durant cette étape de l’entretien de la chaudière, l’expert va démonter le gicleur à fioul et vérifier son état. Dans le cas où la pièce serait en mauvais état, elle devra être systématiquement remplacée par un gicleur à fioul neuf. Mais dans le cas contraire (notamment, le gicleur est en bon état), le gicleur sera nettoyé avant d’être remonté sur le brûleur. Notez que, même dans le cas où il s’agit de gicleur neuf, il devra être aussi nettoyé.

Régler l’accroche-flamme

L’accroche-flamme quant à lui permet de modifier le flux d’air et la chauffe de la chaudière. C’est donc un élément déterminant dans le bon fonctionnement de votre installation. Dans cette étape, il s’agira de régler cet élément sur le gicleur. Cependant, il existe différents modèles d’accroche-flamme, et suivant le modèle dont vous disposez et sa puissance, la distance entre l’accroche-flamme et la base du brûleur peut différer.

Décrasser les filtres et ramoner les conduits

Cette étape est cruciale dans l’entretien de votre chaudière parce qu’il vous permettra d’économiser du fioul et donc de l’énergie. Le professionnel commencera par débarrasser les filtres à fioul du brûleur de toutes impuretés (nettoyer les filtres). Et dans la mesure où votre installation possède un pré-filtre, l’expert devra le démonter et également le nettoyer correctement. Ensuite, ce sera le tour des conduits de cheminée.
Au fil du temps lorsque la chaudière n’est pas bien entretenue, et suivant l’ampleur de l’usage de votre chaudière, les fumées déposent des matières noires dans les conduits d’évacuation de cette dernière. Ces matières noires sont nocives pour le bon fonctionnement de votre chaudière. Ainsi, il s’agira donc de ramoner les conduits des fumées de combustion, et ce, depuis la chaudière jusqu’à leurs sorties extérieures. Cela vous permettra aussi de réduire votre consommation en fioul, et d’éviter tous risques éventuels d’incendies.

Mesurer et analyser le taux de carbone et de fumées

Lorsque vous avez terminé de nettoyer les éléments de votre chaudière, il faut ensuite procéder à des vérifications et analyses supplémentaires. Ainsi, lorsque le professionnel a passées les différentes étapes d’entretien ci-dessus, il redémarre l’installation dans le but de repérer d’éventuels problèmes qu’il aurait manqué sans s’en apercevoir.
S’il en trouve alors il règle tout simplement le problème, mais dans le cas contraire, il passe à la mesure du taux de monoxyde de carbone en utilisant un appareil de mesure spécifique. Au cas où, il trouve des résultats non conformes, alors il mènera des investigations complémentaires pour remettre les choses en ordre. Ensuite, le professionnel utilise un analyseur de combustion pour analyser les fumées et mesurer leurs teneuses en monoxyde et dioxyde de carbone. Ces évaluations (ou mesures) lui permettront de savoir les réglages à effectuer sur le brûleur pour qu’il soit plus sûr.

L’attestation d’entretien de votre chaudière

Après avoir terminé l’entretien de l’installation, le professionnel doit forcément vous délivrer une attestation d’entretien. Cette attestation doit être fournir dans les 15 jours et comporter les éléments suivants : les diverses opérations réalisées, les résultats des mesures, les éventuels conseils et recommandations. Le document devra être conservé pendant deux ans, et en cas de contrôle ou d’accidents, vous devez pouvoir le présenter. Il est donc conseillé de garder jalousement cette attestation.

Vérifier fréquemment la chaudière

À présent, le professionnel a terminé l’entretien annuel obligatoire de votre installation, et c’est maintenant à vous de jouer. Vous devrez vous occuper des tâches moins techniques, afin de garder le bon fonctionnement de votre installation jusqu’au prochain entretien annuel. Votre rôle consistera par exemple à veiller à ce que les conditions et la pression de votre chaudière soient normales. Dans le cas de pression, elle doit être comprise entre 1 et 1,5 bar. Et si vous avez des préoccupations ou si des problèmes éventuels apparaissent en cours d’utilisation de votre chaudière, n’hésitez surtout pas à contacter votre expert.
En somme, une installation de chaudière fioul est un ensemble de pièces et d’équipements. Chacun de ces éléments joue un rôle déterminant dans le bon fonctionnement de la chaudière. Entretenir cette dernière revient à inspecter et nettoyer ces éléments qui le composent. Cependant, pour entretenir son installation, il y a un bon nombre d’étapes à suivre, et à présent vous avez connaissance de toutes ces étapes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *